Question:
Des ouvertures simples (pas profondes dans la théorie ou les mouvements) pour le blanc et le noir?
xaisoft
2013-01-19 01:44:28 UTC
view on stackexchange narkive permalink

J'en suis au point où je veux apprendre quelques ouvertures simples pour le blanc et le noir. Par simple, je veux dire, des ouvertures qui n'ont pas de théorie profonde et qui ne nécessitent pas beaucoup de mouvements pour entrer. Actuellement, je joue aux Evans Gambit et Smith-Morra Gambit chaque fois que j'en ai l'occasion. J'ai entendu dire que le système Colle et le système de Londres sont de bonnes ouvertures pour les débutants (je suis confus par le mot «système» ici, est-ce que ces ouvertures sont réelles?), Donc si quelqu'un peut élaborer là-dessus, ce serait utile. Si je n'ai pas la chance de jouer à l'Evans Gambit ou au Smith-Morra Gambit, je joue simplement selon les principes d'ouverture.

Six réponses:
#1
+11
RemcoGerlich
2013-01-21 19:47:55 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Il n'y a pas vraiment de bonnes ouvertures sans théorie, mais cela n'a pas d'importance - vous n'avez pas besoin de connaître la théorie.

En tant que blanc, je pense que vous devriez jouer 1.e4 . Les gambits de Morra et d'Evans me semblent bien à des niveaux bas, bien que ce dernier puisse être évité. Si 1.e4 e5 2.Nf3 Nf6, vous jouerez contre l'ouverture que je vous recommande d'utiliser en noir ci-dessous. Le jeu sera probablement tout à fait égal pendant un certain temps et le meilleur joueur gagnera. Contre 1.e4 e5 2.Nf3 Nc6 3.Bc4 Nf6, il y a beaucoup de gambits à jouer du type 4.d4 ou 4.0-0, 5.d4 qui peuvent être intéressants.

Contre les Français et Caro-Kann, vous pouvez acquérir de l'expérience avec les positions de pion de reine isolées, plus ou moins les plus importantes des positions ouvertes à tous les niveaux. Les positions de pion de reine isolées sont tactiques et apparaissent dans de nombreuses ouvertures. Jouez à 1.e4 c6 2.d4 d5 3.exd5 cxd5 4.c4 et 1.e4 e6 2.d4 d5 3.exd5 exd5 4.c4, et développez-vous rapidement (chevaliers d'abord, château court, etc.).

En tant que noir, jouez de manière classique - répondez à 1.e4 avec 1 ... e5 et 1.d4 avec 1 ... d5. Contre 1.Nf3 et 1.c4 et autres, vous pouvez généralement jouer 1 ... e6 et 2 ... d5 pour obtenir quelque chose de similaire à vos lignes 1.d4. L'idée des ouvertures classiques est de prendre une bonne position au centre, en essayant d'abord d'obtenir un jeu égal et de s'inquiéter d'obtenir une meilleure position plus tard.

Contre 1.e4 e5 2.Nf3, pourquoi pas le Petroff 2 ... Nf6. Noir n'a pas beaucoup de problèmes dans les lignes après 3.Nxe5 d6 4.Nf3 Nxe4 5.d4 d5, et peut essayer de garder son chevalier activement placé sur e4.

Contre 1.d4 d5 2. c4, jouer 2 ... e6. Le but est de rester fort au centre et de se développer, par ex. par Nf6, Be7, 0-0, Nbd7, b6, Bb7.

Il y a bien sûr beaucoup plus de lignes, mais je n'en mettrai pas plus dans une seule réponse à une question très large ...

Avec `1.e4 e5 2.Nf3 Nc6 3.Bc4 Nf6`, je choisis généralement le` Fried Liver Attack` qui fonctionne la plupart du temps.
Oui (vous voulez dire la ligne 4.Ng5 d5 5.exd5 Nxd5?! 6.Nxf7 !?). La raison pour laquelle je ne l'ai pas recommandé est qu'après le plus populaire 5 ... Na5, c'est le noir qui a sacrifié un pion pour jouer en retour. Cela fait un répertoire quelque peu incohérent si vous jouez parfois un gambit et parfois vous défendez contre un selon que votre adversaire choisit 3 ... Bc5 ou 3 ... Nf6.
#2
+6
Alex Petrov
2013-01-21 22:45:53 UTC
view on stackexchange narkive permalink

La vérité est que toutes les ouvertures ont une théorie profonde et compliquée. Même les ouvertures relativement "plus anciennes" telles que le gambit d'Evans, le jeu italien ou 2 Knights Defence avaient l'habitude de développer leur théorie très profondément aux 18e, 19e et début du 20e siècle. Mais heureusement, il y a des ouvertures qui sont relativement solides, mais elles sont rares de nos jours donc en apprenant les bases de telles ouvertures, vous pouvez bien aller contre les adversaires qui n'ont pas appris ces ouvertures.

Ce que j'utilise:

Blanc

  1. Jeu de Vienne
  2. Jeu italien
  3. Défense des 2 chevaliers
  4. ol>

    La grande majorité de vos adversaires après 1. e4 e5 s'attendraient à Ruy Lopez, tant ne sont pas prêts à faire du bon vieux italien ou à 2 chevaliers. Bien sûr, ces ouvertures ne sont pas aussi bonnes pour les blancs que Ruy Lopez et Black si les jeux correctement peuvent avoir des chances égales, mais le fait est que peu de gens savent réellement jouer dans ces ouvertures et j'ai assez souvent réussi à obtenir des positions supérieures contre beaucoup. des joueurs plus forts que moi.

    Aussi en jouant à 1. e4, vous devriez bien sûr être prêt pour le jeu russe.

    Contre le Sicilien, je joue 1. e4 c5 2. c3. Une variation sonore et bonne qui n'est pas si compliquée que les lignes principales du Sicilien. En outre, il peut souvent finir comme une variante classique de la défense française (1. e4 e6 2. d4 d5 3. e5 c5).

    Contre la défense française, je joue la variante classique mentionnée ci-dessus. Cela me permet de me sentir à l'aise dans les deux variantes car elles peuvent être très similaires.

    Contre Karo-Kann, je joue 1. e4 c6 2. d4 d5 3. ed cd 4. c4. L'attaque de Panov. Donne au blanc une position forte et active et c'est vous et non votre adversaire qui choisissez la variante, vous n'avez donc pas à étudier autre chose que cette variante.

    Noir

    Contre 1. e4 Je joue toujours à la variante Sveshnikov, même si c'est loin d'être "pas profond" :)

    Contre d4 j'aime utiliser le gambit Volga, vous sacrifiez un pion mais obtenez 2 lignes ouvertes pour vos roches et votre reine. Dans ma mémoire, je ne me souviens pas d'avoir perdu un seul match dans cette variante, sauf lorsque j'ai joué contre des MI et des MJ.

    Contre c4 je joue comme il a été conseillé au dessus du système hedgehog. Ce qui est d'ailleurs loin d'être "pas profond" :)

    Donc pour conclure, je vous suggère de choisir des variantes que vous pouvez appliquer (comme Panov's Attack in Karo Kann, ou Vienna Game after 1 .e4 e5). Ce faisant, vous limitez le nombre de variations que vous devez apprendre et vous pouvez vous concentrer sur leur apprentissage en profondeur. Cela vous donnera un énorme avantage sur un adversaire non préparé, surtout lorsqu'une ouverture est pleine de trucs tactiques et de pièges tels que le jeu de Vienne, la variante Sveshnikov ou la défense 2 Knights.

    Bonne chance!

#3
+4
user76
2013-01-19 20:01:49 UTC
view on stackexchange narkive permalink
  1. d4 et 2. Nf3 en tant que blanc, et 1 ... c6 puis 2 ... d5 en tant que noir, constituent le système le plus simple auquel je puisse penser
Pouvez-vous élaborer sur ces ouvertures? Si vous faites référence à `1. d4 d5 2. Nf3`, à quelle ouverture s'agit-il ou à quelle ouverture mène-t-il normalement? et je suppose également que vous faites référence à «1. e5 c6 (caro-kann) `et` 1. d4 d5 »ou« 1. e4 d5 (scandinave) `dans vos autres exemples?
1. d4 et 2. Nf3 peut être suivi avec e3 ou g3, puis le développement du KB, suivi du roque de Kingside. C'est assez solide et vous n'avez pas besoin de connaître de théorie, mais le premier serait essentiellement le Colle et le dernier une attaque indienne des rois. Quant à 1 ... c6 puis 2 ... d5 vous avez raison sur le Caro-Kann mais remarquez que je n'ai * pas * mentionné 1 ... d5 (surtout le scandinave résolument UN-solide après 1. e4 d5), mais plutôt 2 ... d5 comme suivi de 1 ... c6 - si les Blancs jouent à la 1. d4 typique, cela peut alors devenir une Défense Slave.
#4
+3
chubbycantorset
2013-01-21 06:15:42 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Vous pouvez apprendre le système hérisson pour le noir et l ' attaque indienne du roi comme blanc.

Les deux systèmes / configurations sont assez faciles à apprendre , et sont également généralement faciles à atteindre, indépendamment de ce que fait votre adversaire. Bien qu'ils aient tous les deux une quantité décente de théorie d'ouverture, cela est loin d'être proche du volume de la théorie d'ouverture, par exemple, chez les Siciliens ou les Gambits de la reine. Mais voici pourquoi ils sont utiles pour vous . L'ordre de déplacement pour atteindre ces configurations est généralement très flexible, vous n'avez donc pas à vous soucier trop des subtilités de leur ordre de déplacement, ce que vous devrez peut-être dans d'autres ouvertures.

#5
+3
javatutorial
2013-01-21 15:02:15 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Habituellement, une ouverture peut être considérée comme "difficile" à apprendre si elle comporte de nombreuses variantes, si ses branches sont très profondes et si elle cache de nombreuses complications tactiques pouvant conduire à des "pièges" invisibles.

Colle System et London System sont plutôt bons pour les débutants car ils n'ont rien de ce qui précède.

L'inconvénient est qu'ils ne font pas pression sur les Noirs, qui peuvent facilement atteindre l'égalité (surtout contre le Colle) .Bien sûr, si votre seul objectif est d'atteindre une position jouable après l'ouverture, ceux-ci feront le travail.

Mais en tant que Noir, vous aurez moins d'options, vous devrez au moins apprendre 2 réponses "simples" à 1. e4 et 1. d4 (et éventuellement aussi à 1. c4 et 1. Nf3 ). Et généralement, les réponses «simples» sont un peu passives et légèrement moins efficaces que les réponses courantes.

Contre 1. e4 vous pouvez essayer le scandinave ou le Philidor. Ce sont probablement les défenses les plus populaires parmi les "simples". Vous n'aurez pas à étudier beaucoup de livres pour maîtriser ces défenses.

Contre 1. d4 vous pouvez essayer le Old Indian ou le Old Benoni (parfois appelé aussi "Czech Benoni"). Ils sont tous les deux passifs, mais ils sont solides et donnent des positions parfaitement jouables.

#6
+2
Zistoloen
2013-01-19 15:43:37 UTC
view on stackexchange narkive permalink

À mon avis, le Scotch Game est une ouverture pour les débutants qui jouent en tant que Blanc. En effet, c'est un jeu ouvert qui permet au joueur d'avoir deux évêques libres. La théorie d'ouverture (je la connais bien) est simple. De plus, il existe plusieurs pièges pour les Noirs. C'est amusant à jouer.

Pour les Noirs, il y a le Sicilian Najdorf qui n'est pas difficile à apprendre pour les débutants. C'est fort contre 1.e4 en général. La théorie de cette défense est un peu plus difficile que celle du Scotch Game.

Je ne pense pas que Najdorf tombe dans la catégorie d'ouverture "simple". Après `1.e4 c5 2.Nf3 d6 3.d4 cxd4 4.Nxd4 Nf6 5.Nc3 a6` le blanc a` 6.Bg5`, ce qui conduit à des positions très compliquées, souvent pas très intuitives, les noirs ont besoin de bien connaître la théorie . «6.Be3» et «6.f3» finissent généralement par des châteaux du côté opposé, très tactiques, et il faut aussi connaître la théorie. D'autres mouvements «6.Bc4», «6.Be2», «6.f4», «6.a4» peuvent être plus positionnels, mais il faudrait encore une théorie d'étude ici aussi pour connaître les plans communs.
Je serai d'accord avec vous sur le «Scotch Game», mais comme l'a souligné @Akavall, j'entends toujours que le «Sicilien» en général est complexe en théorie.
Je pratique le «najdorf sicilien» (je ne parle pas de «sicilien») depuis de nombreuses années et je trouve que les jeux sont très similaires contre les débutants. C'est pourquoi j'ai dit que ce n'était pas difficile à apprendre.
+1 comme pour le Sicilien Najdorf NE rentrant PAS dans la catégorie "quelques ouvertures simples pour ... Noir". L'opinion de Zistoloen est apparemment faussée par son expérience «depuis de nombreuses années». J'ai joué au "Cunningham" 3 ... Be7 défense contre le King's Gambit (1. e4 e5 2. f4 exf4 3. Nf3) pendant de nombreuses années, et bien que je sois extrêmement à l'aise avec cela, je ne le décrirais jamais comme simple
Les débutants ne peuvent même pas jouer au Najdorf, car la plupart de leurs adversaires ne joueront pas en 2.Nf3 et 3.d4. Il demande surtout des ouvertures qui «ne demandent pas beaucoup de mouvements».
Après avoir regardé certains de mes matchs "siciliens" en tant que Blancs, je m'approche très près du "Najdorf", mais mon adversaire ne joue jamais "5 ... a6"
Le Scotch Game évite également la possibilité de lignes fermées où vous devez planifier plus de stratégie. Si quelqu'un ne fait que commencer, les différentes variations peuvent être beaucoup à lui proposer. Avec le Scotch, les noirs doivent jouer à exd4, ce qui permet aux blancs de jouer naturellement.
Vous devez être à la traîne en recommandant le Najdorf .. C'est l'une des ouvertures les plus complexes et théoriques de tous les échecs. Il y a des GM qui peinent à le comprendre. Fischer a montré que même Najdorf lui-même ne comprenait pas l'ouverture qui porte son nom.


Ce Q&R a été automatiquement traduit de la langue anglaise.Le contenu original est disponible sur stackexchange, que nous remercions pour la licence cc by-sa 3.0 sous laquelle il est distribué.
Loading...