Question:
Les systèmes indiens avaient-ils vraiment des fianchettos?
rahul
2012-06-04 00:43:27 UTC
view on stackexchange narkive permalink

Citations Wikipedia:

Les défenses indiennes par g6 couplé à d6, ou b6 couplé à e6, ont été largement enseignées aux joueurs européens par l'exemple de Moheschunder et d'autres indiens, auxquels le fianchetto les développements étaient un héritage naturel de leur propre jeu.

(Le "leur propre jeu" dans ce cas signifie l'ancienne variante.) Cependant, ma compréhension de Shatranj / Les règles de Chaturanga n'autorisent pas du tout les mouvements de fianchetto.

Existe-t-il une autre variante plus ancienne qui autorise les mouvements de fianchetto que ces personnes jouaient?

Un répondre:
#1
+8
ETD
2012-06-04 01:08:55 UTC
view on stackexchange narkive permalink

La page que vous avez liée mentionne que "Mohishunder jouait à l'origine aux échecs traditionnels indiens, dans lesquels les pions n'avaient pas la possibilité de déplacer deux cases de la ligne de départ." Je pense que la référence aux échecs traditionnels indiens ne renvoie pas tout à fait à shatranj / chaturanga, mais plutôt à cette variante des 18e et 19e siècles, qui présente des différences significatives avec les échecs tels que nous les connaissons aujourd'hui, mais n'empêche en aucune façon un fianchetto. Et comme ces règles empêchent toute avance d'un pion de deux carrés, il semble raisonnable que des systèmes combinant g6 / d6 ou b6 / e6 surgissent naturellement comme des méthodes pour développer les évêques dans cette variante.

Références mises à jour: Comme le PO l'a noté dans un commentaire, l'entrée wikipedia à laquelle j'ai lié n'indique aucun matériel source. J'ai trouvé une autre page qui décrit cette variante sous le nom Hindustani Chess, et elle inclut un pointeur utile vers le livre de 1913 A History of Chess , un tome de 900 pages écrit par HJR Murray, qui détaille cette variante d'échecs particulière dans son chapitre IV. Il s'avère que Skyhorse Publishing va rééditer le livre plus tard cette année. D'après leur texte de présentation:

Une œuvre épique qui a pris plus d'une décennie à terminer, A History of Chess, initialement publié en 1913, était une entreprise historique qui a brisé les idées préconçues sur le jeu dès sa sortie. Plus d’un siècle plus tard, les recherches de Murray, dans lesquelles il soutient que les échecs sont originaires d’Inde, sont toujours largement acceptées par la plupart des historiens des échecs.

Cela semble plausible, mais un peu insatisfaisant car il ne semble pas y avoir de ressources décrivant cette variante :(
@blufox: Je suis entièrement d'accord avec votre :( évaluation, je viens donc d'ajouter quelques détails bibliographiques.
merci !, cela aide certainement, cette variante d'échecs particulière semble avoir très peu de différence entre les échecs standard, sauf pour le premier mouvement de pion, donc les fianchettos et d'autres stratégies auraient en effet pu être transférés de cette variante. J'espère certainement acheter le tome dont vous parlez.
@rahul Google Books a enfin réalisé [un scan] (https://books.google.com/books?id=VBYLAAAAIAAJ) du livre classique _A History of Chess_ de Murray dans le domaine public (comme il se doit, pour un livre publié avant 1923); Je l'ai [remis en ligne sur archive.org ici] (https://archive.org/details/AHistoryOfChess) au cas où celui de Google Books tomberait en panne.
@rahul En particulier, le chapitre IV, qui traite des échecs en Inde "à l'heure actuelle" (à partir de 1913), commence [à la page 78] (https://archive.org/stream/AHistoryOfChess/A_History_of_Chess#page/n83/mode / 2up), avec ["Échecs Hindustani" à partir de la page 81] (https://archive.org/stream/AHistoryOfChess/A_History_of_Chess#page/n87/mode/2up). Certains mots sont coupés en raison de la qualité de la numérisation, mais vous pouvez en lire beaucoup sur les règles du moment (correspondant principalement à ce qui se trouve dans les liens ci-dessus), ainsi que des pointeurs vers d'autres références.
Merci @ShreevatsaR d'avoir téléchargé le scan sur archive.org. Très appréciée!
Notez que dans Indian Chess, ce n'est pas seulement l'évêque (alias chameau) qui se fait fianchetto, mais aussi le roi. Puisqu'il est permis de se déplacer une fois en tant que chevalier, mais qu'il n'y a pas de châteaux, g3-Kg2 est le moyen le plus rapide d'amener le roi vers le coin, où il trouvera le plus de sécurité.


Ce Q&R a été automatiquement traduit de la langue anglaise.Le contenu original est disponible sur stackexchange, que nous remercions pour la licence cc by-sa 3.0 sous laquelle il est distribué.
Loading...